« ON MEURT D’EN PARLER » PREMIER BALADo QUÉBÉCOIS QUI PARLE DE LA MORT, DE LA FIN DE VIE ET DU DEUIL

Motivés par le désir d’échanger sur des thèmes qui sont encore tabous en 2021, Phoudsady Vanny (fondatrice du Salon de la mort) et Alain Labonté (attaché de presse et auteur) animeront le premier balado québécois sur la mort, la fin de vie et le deuil : On meurt d’en parler. À tous les mercredis dès le 20 janvier, sur les pages Facebook « On meurt d’en parler » et du « Salon de la mort », il sera possible d’écouter et de visionner leurs entretiens.

Depuis le début de la pandémie, le thème de la mort a rarement fait autant les manchettes. Plus que jamais, la communauté a besoin de parler, d’être écoutée, soutenue et informée pour mieux démythifier cette étape de vie qui se présente souvent comme une source d’angoisse.

 

Ainsi, le Salon de la mort est heureux de présenter le balado « On meurt d’en parler » qui se veut informatif et divertissant. Au travers de riches échanges, ces rendez-vous intimes seront l’occasion d’aller à la rencontre de médecins, de différents professionnels et intervenants oeuvrant dans des milieux reliés à la mort, à la fin de vie et au deuil, de survivants, d’artistes et d’auteur.e.s. Témoignant de leurs expériences et nous partageant leur regard sur la mort, les invité.e.s nous inspireront à donner un sens à ce dernier parcours de vie.

Notre balado est aussi disponible sur les plateformes numériques :

Spotify 

Soundcloud 

Balado Québec

Apple